Gala d’intronisation

2020

51e cérémonie d’intronisation

La cérémonie d’intronisation se tiendra au Centre Richard J. Currie, à Fredericton, N.-B., le 27 juin 2020, à 19h.

 

BILLETS CLIQUEZ ICI pour l’achat de vos billets en ligne via la billeterie du Centre Richard J. Currie, ou contactez le Temple de la renomée sportive du N.-B. à info@nbshf.ca

 

HÔTEL – Nous avons réservé un bloc de chambres dans deux hôtels de Fredericton à un prix réduit; au Fredericton Inn, et au Quality Inn.

 

Fredericton Inn

  • Emplacement – 1315 Rue Regent, Fredericton, N.-B. E3C 1A1 – situé à 3.6 km du Centre Richard J. Currie
  • Prix réduit – $124.99 plus taxes
  • Téléphoner le 1-800-561-8777 pour effectuer une réservation
  • Note: The block will be sold on a first come first served basis and will be released on June 20 – ask for the NB Sports Hall of Fame Block to get the reduced rate
  • Remarque: Le bloc sera vendu selon le principe du premier arrivé, premier servi et sera diffusé le 20 juin. Demandez au préposé le bloc du TRSNB afin de bénéficier du prix réduit

 

Quality Inn

  • Emplacement – 559 Rte Bishop, Fredericton, N.-B. E3C 2M6 – situé à 4.3 km du Centre Richard J. Currie
  • Prix réduit – $116.00 plus taxes
  • Téléphoner le 506-474-5050 pour effectuer une réservation
  • Remarque: Le bloc sera vendu selon le principe du premier arrivé, premier servi et sera diffusé le 27 mai. Demandez au préposé le bloc du TRSNB afin de bénéficier du prix réduit

 

Le nom des 6 personnes qui seront intronisées au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick a été annoncé sur nos réseaux sociaux et dans un communiqué de presse vendredi le 13 mars 2020.

« Nous sommes fiers d’annoncer que ces six inspirants athlètes et bâtisseurs du secteur du sport seront intronisés au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick », déclare Andrew McLeod, président du Conseil des gouverneurs.

La 51e cérémonie d’intronisation prendra place au centre Richard J. Currie à Fredericton le 27 juin 2020. Les billets seront en vente à partir du 1er avril à la billetterie du centre.

Leurs réalisations seront célébrées au même titre que celles des 700 Néobrunswickois déjà intronisés au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick depuis sa création, en 1970.

Les intronisés 2020 incluent:

 

Louis Fortin – Athlète

Louis Fortin, originaire de Shippagan, est un athlète du ski de fond paralympique. En seulement 4 ans, il a remarquablement fait le saut du ski récréatif au ski paralympique. Louis est un pionnier dans le sport au Nouveau-Brunswick. Il a participé au recrutement initial des para-athlètes au Nouveau-Brunswick afin de développer suffisamment le sport pour pouvoir élargir la portée des Jeux du Canada. Il a commencé une carrière en ski de compétition à l’âge de 31 ans, concourant contre des athlètes de sexe masculin sans incapacité dans le cadre d’une série de courses de la Coupe NB. Même si ces compétitions n’ont pas servi de barème pour ses capacités, cela a aidé à améliorer sa confiance en tant qu’athlète de compétition. En 2010 il se rendra à Canmore, en Alberta, pour s’entrainer avec l’équipe nationale canadienne afin de se préparer pour les Jeux paralympiques. Après son retour au N.-B, avec une passion renouvelée pour le sport, Louis a commencé à accumuler les médailles sur la scène nationale. Entre 2011 et 2015, il a participé aux Jeux d’hiver du Canada; il a remporté 2 médailles d’or et 2 médailles d’argent, ce qui lui a permis de se qualifier pour participer aux Jeux paralympiques 2014, qui ont eu lieu à Sochi, en Russie.

 

Joyce King – Athlète

Athlète de Lower Hainsville, Joyce King, est une championne mondiale de bras de fer. Joyce commenca officiellement sa carrière compétitive en 1996 et elle a rapidement commencé à se distinguer sur les scènes provinciale et nationale, tant avec son bras gauche qu’avec son bras droit. En 1996, elle a remporté une médaille de bronze au championnat national et, l’année suivante, elle a été nommée athlète féminine de bras de fer de l’année à la compétition nationale tenue à Kelowna, en Colombie-Britannique. Elle a commencé à accumuler les médailles d’or dans la catégorie 80 kg au championnat national et elle en fut la championne pendant 10 années consécutives. C’est en 2000 qu’elle a participé pour la première fois à une épreuve du championnat mondial de bras de fer. Elle a remporté une médaille d’argent la première année, puis elle a remporté l’or pendant 5 années consécutives. En 2004, elle a été championne mondiale de tir au poignet et, en 2007, 2008 et 2016, elle a remporté le Défi bras de fer féminin Arnold Classic. En 2006, lors d’un tournoi ouvert sur invitation, Joyce a battu Liliya Kharnidullina, une athlète de bras de fer poids lourd russe. En la battant, elle a été couronnée meilleure athlète féminine de bras de fer au monde, car, à l’époque, elle était la seule femme à l’avoir vaincue.

 

Pauline Lordon – Athlète

Pauline Lordon, originaire de Miramichi, est une joueuse de basketball s’étant distinguée dans la province et au-delà. En tant que membre de l’équipe de basketball féminin Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick, elle a reçu de nombreuses mentions et récompenses. Capitaine de son équipe pendant 4 ans, elle a été meilleure marqueuse de Sport universitaire de l’Atlantique (SUA) à deux reprises, joueuse la plus utile de SUA à deux reprises et joueuse étoile de SUA à quatre reprises. En 1990, elle figurait parmi les 5 meilleures marqueuses au palmarès du sport universitaire canadien. À l’époque où elle jouait au basketball mineur, elle a fait partie de l’équipe provinciale et elle a représenté la province aux Jeux du Canada. Elle était co-capitaine de son équipe aux Jeux de la Francophonie, en 1994, à Paris, en France, et à Madagascar, en Afrique, en 1997. L’équipe a remporté la médaille d’argent à leur première participation et la médaille de bronze, à leur deuxième participation. Tout au long de ses réalisations sportives, Pauline a développé son expérience d’entraineure et a occupé d’importants rôles, comme entraineure adjointe et chef d’équipe de l’équipe nationale de basketball au tournoi des champions de l’Amérique de la Fédération internationale de basketball amateur (FIBA) en 1995 et aux Jeux olympiques d’été 1996.

 

Gardiner MacDougall – Bâtisseur

Gardiner MacDougall, bâtisseur de Fredericton, a été entraineur de l’équipe masculine de hockey de l’Université du Nouveau-Brunswick pendant 19 saisons, menant l’équipe à 6 de ses 7 participations au championnat national. Entraineur MacDougall ne vise pas seulement l’excellence, il l’atteint; en 2006, il est devenu l’entraineur ayant le plus de victoires dans l’histoire de l’UNB. Pendant 18 années consécutives, il a mené l’équipe à apparaitre en tant que « 4e en finale » au classement de Sport universitaire de l’Atlantique (SUA), remportant le championnat avec l’équipe 8 fois. Entre 2003 et 2019, l’équipe s’est rendue à 13 championnats de Sport universitaire canadien, lesquels ils ont remporté 7 fois. En plus de ses réalisations avec l’équipe de hockey de l’UNB, Gardiner a été entraineur adjoint en 2007 et entraineur en chef en 2013 pour l’équipe de hockey de SUA aux Jeux universitaires mondiaux, et, chaque fois, l’équipe est devenue championne du monde. Gardiner est également l’un des fondateurs du programme de hockey Vreds Prospect et il a été son directeur de 2002 à 2016. Depuis sa création, le programme Vreds Prospects a donné aux jeunes joueurs une vitrine en compétition élite et la chance d’être repérés et de poursuivre leur carrière de hockeyeur.

 

Kathy Meagher – Bâtisseuse

La bâtisseuse sportive de Fredericton Kathy Meagher a commencé sa carrière lorsqu’elle s’est jointe à la Direction du sport du gouvernement provincial à titre de consultante en sport. Lorsque la Direction du sport a créé le Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick (TRSNB) en 1970, Kathy a participé à ses débuts. Elle est rapidement devenue la personne à qui parler pour tout ce qui concernait le Temple de la renommée. En 1980, elle a été recrutée à temps partiel au TRSNB pour organiser les activités du Temple, notamment le diner et la cérémonie d’intronisation, qui devenaient de plus en plus complexes chaque année. En 1984, la Direction du sport a décidé que le TRSNB deviendrait un organisme de sport provincial indépendant et Kathy en est devenue la toute première directrice générale. Elle a occupé ce poste pendant 22 ans. Au fil du temps, Kathy a semé les graines de nouvelles initiatives, a fait la recherche et la planification et a transformé les bonnes idées en succès opérationnels. Au cours des 22 dernières années où Kathy a été la directrice générale du TRSNB, l’organisation a grandi en taille et en envergure, a assumé de nouveaux rôles et est devenue l’organisation centrale dans le système sportif du Nouveau-Brunswick. À l’époque, Kathy est devenue l’une des administratrices de sport les plus connues et respectées au Nouveau-Brunswick.

 

 

Équipe de curling Wayne Tallon  – Équipe

L’équipe de curling du Fredericton Capital Winter Club de Wayne Tallon était au sommet du monde en 2014. Avec plusieurs apparitions individuelles au championnat canadien, le capitaine Wayne Tallon, le vice-capitaine Mike Kennedy, le second Mike Flannery, le premier Wade Blanchard et le joueur substitut Chuck Kingston, ont atteint leur apogée en tant qu’équipe. Leur aventure a commencé avec la victoire au championnat provincial du Nouveau-Brunswick de curling masculin et, plus tard, ils ont remporté la médaille d’or au championnat canadien sénior de curling masculin en 2013, à Summerside, à l’Île-du-Prince-Édouard. Cette victoire leur a valu le droit de représenter le Canada au championnat mondial de curling sénior en 2014, à Dumfries, en Écosse. L’équipe a remporté la médaille d’or et le titre de championne mondiale en battant la Suède en finale. Remportant le prix Équipe de l’année de Sport NB en 2014, leurs réalisations ont été reconnues en 2019 lorsqu’ils ont été intronisés au Mur de la renommée sportive de Fredericton. Depuis qu’ils sont devenus champions du monde, ils ont également assumé des rôles de bénévoles dans la province pour améliorer le curling jeunesse et pour inspirer et promouvoir l’importance et la valeur de la participation sportive à tout âge.

 

 

 

 

 

 

 

50e anniversaire de gala d'intronisation

BILLETS – Les billets sont en vente au Centre régionale K.-C.-Irving, et aux bureau du Temple de la renommée sportive du N.-B. au en ligne CLIQUEZ ICI

HÔTEL – Nous avons réservé un bloc de chambres dans deux hôtels de la région de Bathurst à un prix réduit;

1. Atlantic Host
– Location – 1450, boulevard Vanier, Bathurst, NB E2A 7B7 – à seulement 3,6 km du lieu du gala Induction
– Prix spécial – 130 $ plus taxes
– 1-800-898-9292 pour réserver vos réservations
– Remarque: Le bloc sera vendu selon le principe du premier arrivé, premier servi et sera diffusé le 30 avril. Demandez au bloc du New Brunswick Sports Hall of Fame de bénéficier du prix réduit.

2. Comfort Inn
– Location – 1170, avenue St Peter, Bathurst, NB E2A 2Z9 – à seulement 2,5 km du lieu du Gala Induction
– Prix spécial – 99 $ plus taxes
– 506-547-8000 pour faire vos réservations.
– Remarque: le bloc sera vendu selon le principe du premier arrivé, premier servi et sera diffusé le 30 avril. Demandez au bloc du New Brunswick Sports Hall of Fame de bénéficier du prix réduit.

Gala d'Intronisation 2018

Les personnes, équipes ou groupes qui seront intronisés en 2018 sont :

Les Aigles Bleus 1989-1990 de Moncton, champions de la couronne du hockey universitaire canadien en 1990. Remportant 16 des 21 matchs de la saison régulière, ils ont remporté le 7e championnat de Sport universitaire de l’Atlantique (SUA) de l’Université de Moncton et ont ainsi pu participer au championnat national. Deux des joueurs, Danny Gauvin et Sylvain Lemay, ont été recrutés pour jouer au sein de l’équipe canadienne toute étoile CISU et l’entraineur, Len Doucet, a reçu le trophée commémoratif Père-George-Kehoe remis à l’entraineur de hockey de l’année de SUA. Les Aigles Bleus 1989-1990 ont été intronisés au Mur de la renommée sportive de Moncton en 2011.

Les membres incluaient notamment : David Bastille, Mathieu Béliveau, Marc Bernier, Alain Bissonnette, Éric Boisvert, Stéphane Briand, Pierre Cliche, Réjean Després, Dany Gauvin, Claude Gosselin, Alain Harvey, Claude Lagacé, Martin Lamoureux, Dany Landry, Jean-Claude Latour, Michel LeBlanc DesNeiges, Sylvain Lemay, Richard Linteau, Don McGrath, Louis Melanson, Serge Pépin, Steve Salter, Serge Thériault, Len Doucet (Entraîneur), Paul Belliveau (Entraîneur adjoint), Pierre Giard (Entraîneur adjoint), Louis Guay (Entraîneur adjoint), Charles Pellerin (Gérant).

Al Charuk de Moncton est classé parmi les 50 meilleurs université footballeurs de tous les temps par Sportsnet. En tant que joueur d’une équipe étoile de la conférence, à l’Université Acadia, il a cumulé plus de 100 points en une seule saison et a établi trois records de ligue en jouant plusieurs positions au sein de l’équipe. Charuk a été sélectionné en 1re ronde du repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF) en 1975, par les Argonauts de Toronto. En 1980, Charuk était le meneur de la ligue pour ce qui est des verges par prise et a été mis en nomination pour recevoir le prix Schenley remis annuellement au meilleur joueur canadien de la LCF. Al Charuk a été intronisé au Temple de la renommée sportive de l’Université Acadia en 1992 et au Mur de la renommée sportive de Moncton en 1995.

Maitre Chung de Moncton est le fondateur et le directeur du célèbre institut de taekwondo Chung Won de Moncton, le premier en son genre dans la région de Moncton. Grand Maitre Chung a introduit la formation et la compétition organisées en taekwondo au Nouveau-Brunswick et dans l’Est-du-Québec. En tant qu’entraineur et soigneur, de nombreux Néobrunswickois ont fait leurs débuts sous sa direction et sont devenus champions nationaux. En tant qu’instructeur maitre, ceinture noire 9e dan et membre honoraire à vie de l’Association de taekwondo du Canada (membre de la Fédération mondiale de taekwondo), l’héritage que Chung laisse au sport continuera d’inspirer les prochaines générations.

Bob Deap de Scotchtown est un entraineur et un administrateur très respecté. Il possède plus de 45 années d’expérience au hockey, années qu’il a consacrées à motiver et à encourager les futurs leaders de ce sport. Sous sa direction, l’équipe de l’école secondaire de Minto a remporté des championnats provinciaux de hockey A, AA et AAA – un exploit inégalé qui a fait l’objet d’un épisode de l’émission Hockey Night in Canada et de l’émission Wide World of Sports sur la chaine ABC. Après avoir pris sa retraite de l’entrainement, il a continué à jouer un rôle actif en tant que président de nombreuses organisations locales, provinciales et nationales de hockey. Bob Deap a été intronisé au Mur de la renommée sportive de Fredericton en 2007 et a été intronisé quatre fois au Mur de la renommée sportive de Minto, en 2011, 2012, 2013 et 2017.

Bill Phillips (1857-1900) de Saint John est reconnu comme étant le premier Néobrunswickois à jouer dans la Ligue majeure de baseball, en 1879, avec les Blues de Cleveland. Avant de jouer dans la Ligue internationale de baseball, avec les Hams d’Hamilton, Phillips a été le premier Néobrunswickois à frapper un coup de circuit, en 1880. Phillips est également le premier Canadien à réussir 1000 frappes et, en 1038 matchs, il a réussi 1130 frappes. Phillips a été intronisé au Temple de la renommée du baseball canadien en 1988.

Rob Stevenson de Fredericton est un athlète équestre très prisé, se spécialisant au concours complet. Il a été nommé président du comité de haute performance de l’équipe canadienne du concours complet en 2016. Stevenson a fait ses débuts au Pony Club de Fredericton, participant à des compétitions locales en dressage, crosscountry et saut. Avec son cheval Carcroft Tiger, il a remporté le Championnat canadien des jeunes cavaliers en 1988 et la médaille de bronze au Championnat nord-américain des jeunes cavaliers l’année suivante. Avec son partenaire suivant, Risky Business, il s’est qualifié pour participer aux Jeux olympiques en se plaçant en seconde place à l’US Fall Championship en 1991. Stevenson a terminé au 1er rang des cavaliers canadiens au classement général des Jeux olympiques 1992, tenus à Barcelone. Stevenson a été intronisé au Mur de la renommée sportive de Fredericton en 2010.

Cérémonie d'Intronisation 2017

La 48e édition annuelle de son banquet et de sa cérémonie d’intronisation du la Temple de la renommée sportive du N.-B.
27 mai 2017 à 18h
qplex, Quispamsis

Le Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick dévoile le nom des personnes qui seront intronisées en le 27 mai 2017.

Le nom des 6 personnes qui seront intronisées au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick a été annoncé lors d’une conférence de presse tenue à Quispamsis.

TRSNB Annouce Intronise 2017

Ernest Quigley (1880-1960) de Miramichi a eu une carrière de plus de 50 ans; il a été entraineur, officiel et arbitre. Son amour pour le sport l’a poussé à s’impliquer dans diverses disciplines sportives, comme le baseball, le basketball et le football. On estime qu’il a travaillé à plus de 15 000 matchs au cours de sa carrière, notamment le tout premier match de basketball olympique, aux Jeux olympiques 1936, tenus à Berlin. Sa passion indéniable pour le sport a été reconnue par le Temple de la renommée du basketball de Naismith, le Temple de la renommée sportive de l’université du Kansas, le Temple de la renommée sportive de l’État du Kansas, et le Temple de la renommée sportive de National Collegiate Atheletic.

Flood Brothers de Renforth était une paire de rameurs poids léger très primée au début des années 1980; ils ont remporté 3 médailles d’or, 2 médailles d’argent et 3 médailles de bronze au cours des trois premières années où ils ont participé à des compétitions nationales. Après avoir participé au championnat national d’aviron du Canada, à la Royal Canadian Henley Regatta et au championnat FISA, ils ont fièrement représenté leur ville natale et le Nouveau-Brunswick sur la scène nationale. Brian et Henry Flood ont également participé à des compétitions individuelles et, à eux deux, ont remporté 4 médailles d’or lors de championnats canadiens et américains.

Équipe Hanlon de Saint John se compose de Heidi Hanlon (capitaine), Kathy Floyd (sous-capitaine), Jane Arsenau (joueuse de tête) et Judy Blanchard (seconde). Leur carrière, qui s’étale sur 30 années, leur a permis de se constituer une feuille de route impressionnante comprenant de nombreux titres provinciaux, nationaux et mondiaux. Ayant participé à 15 Tournois des cœurs Scotties, l’équipe Hanlon a placé le N-B à l’avant-scène au curling de compétition. Les titres provinciaux, nationaux et mondiaux en curling sénior remportés par l’équipe en 2011-2012 lui ont permis d’être intronisée au Temple de la renommée sportive de Saint John en 2013.

Paula Keating de Miramichi est une marathonienne accomplie et elle détient de nombreux records provinciaux. Sa carrière s’étend sur plus d’une décennie, et elle a réalisé d’excellents résultats, dont de nombreuses premières places, sur la scène provinciale et mondiale. Pendant cinq années consécutives, elle a été nommée coureuse féminine de Course NB. Elle a également été intronisée au Temple de la renommée de Course NB et au Temple de la renommée sportive de Miramichi. Elle continue de se dépasser en participant chaque année au Rock n’ Run de Miramichi, qu’elle remporte chaque année depuis 2006.

Jeffrey Scholten de Fredericton a établi deux records en patinage de vitesse au cours de sa carrière réussie. Son talent était évident dès son jeune âge. À preuve, il a remporté le championnat des Maritimes à trois reprises en 5 ans. Il a ensuite représenté le Nouveau-Brunswick et le Canada lors de compétitions nationales et internationales, de 1994 à 1999, individuellement et en tant que membre d’une équipe. En 2000, il a été intronisé au Temple de la renommée du patinage de vitesse du Canada.

Kimberly Adams-Tattrie de Tide Head est sans doute la golfeuse professionnelle originaire du Nouveau-Brunswick la plus prospère. Sa première place au championnat Future Tour, à Lakeland, en Florida, fait d’elle la première Néobrunswickoise à remporter un tournoi de golf professionnel. Ses résultats impressionnants, de 1991 à 2005 – sur les circuits provincial, national et mondial – font d’elle l’une des golfeuses canadiennes les plus primées. Elle a également été intronisée au Temple de la renommée sportive de Campbellton.

Cérémonie d'Intronisation 2016

Voici les personnes intronisées au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le samedi 4 juin 2016 à Shippagan.

(de gauche à droite) : Darren Ritchie (golf) de Hampton, Kevin Foran (hockey) de Dalhousie, David Foley (soccer) de Saint John, le regretté Eldridge Eatman (sprinter, représenté par Maurice Eatman) de Saint John, Bernard DeGrâce (bâtisseur; hockey) de Shippagan et Patty Blanchard (coureuse) de Moncton.

Les nouveaux membres :

Patty Blanchard, de Moncton, court parce que cela lui procure la sensation d’être légère et libre. Elle est détentrice de six records provinciaux de course et de sept records des maitres coureurs canadiens. Sa passion pour la course s’est manifestée à un jeune âge et l’a menée partout dans le monde. Elle a été membre de l’Équipe Canada pendant 8 ans, et sa première compétition sur la scène mondiale a eu lieu au Maroc. Mme Blanchard est intronisée au Temple de la renommée de Course NB.

Bernard DeGrâce, de Shippagan a arbitré 980 matchs, du hockey mineur au hockey professionnel. M. DeGrâce aime les défis, une caractéristique qui l’a amené à être le premier arbitre/juge de ligne acadien néobrunswickois à travailler à la LNH. Il a arbitré 350 matchs de la LNH de 1989 à 2002.

Eldridge Eatman, de Saint John, était l’un des plus grands sprinters du Nouveau-Brunswick. Sa carrière athlétique a commencé au début des années 1900. À Saint John, il a battu Tom Keen, champion mondial aux 120 verges devenu plus tard entraineur de l’équipe olympique américaine, et a remporté le prestigieux titre Powder Hill du Championnat du monde 120 verges, à Edinburgh, en Écosse, en 1906.

David Foley, de Saint John, est joueur de football professionnel. Il a joué avec le club de soccer les Fury de Winnipeg, où il était le marqueur étoile; il a pris sa retraite en 1991. Il a été capitaine et JPU de l’équipe masculine de soccer les Varsity Red Shirts de l’Université du Nouveau-Brunswick. Il est le premier athlète de soccer à être intronisé au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick.

Kevin Foran, de Dalhousie, a atteint sa gloire au hockey alors qu’il fréquentait l’Université Mount Allison. Il est devenu le meilleur marqueur dans l’histoire du hockey de la C.I.A.U. en 1983, record qu’il détient toujours. M. Foran a été sélectionné au sein de l’équipe préolympique qui a joué contre l’équipe russe.

Darren Ritchie, de Saint John, était la première personne des Maritimes à remporter le Championnat canadien de golf amateur (1992). Sa victoire est d’autant plus impressionnante qu’il avait appris, trois mois plus tôt, qu’il avait un mélanome malin. De 1990 à 1992, M. Ritchie s’est classé en 1re place ou en 2e place à douze compétitions de golf provinciales.

Voici une brève liste des fournisseurs de services d’hébergement dans la région de Shippagan.

Hébergement

Voici une brève liste des fournisseurs de services d’hébergement dans la région de Shippagan:

Auberge Jeanine du Havre, Shippagan #336-8884

Motel Bel Air, Caraquet #727-3488

Auberge Centre Ville, Tracadie #395-9726

Liens des deux Rivières, Tracadie #394-4050

Cérémonie d'Intronisation 2015

Félicitations aux Membres d'honneur 2015, intronisé au Temple de la renommée sportive du N.-B. le 30 mai 2015 à Shediac.

Gauche à droite : Scott Murray (répresentant Peter Murray), John G. LeBlanc, Brigittte Soucy-Anderson, Jean Marc Gagnon (répresentant Edmond Gagnon), Everett Sanipass et Marc Pepin.

  •  

     

  • site by vagrant.

    X