Le Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick dévoile le nom des personnes qui seront intronisées en 2020

Le nom des 6 personnes qui seront intronisées au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick a été annoncé sur nos réseaux sociaux et dans un communiqué de presse vendredi le 13 mars 2020.

« Nous sommes fiers d’annoncer que ces six inspirants athlètes et bâtisseurs du secteur du sport seront intronisés au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick », déclare Andrew McLeod, président du Conseil des gouverneurs.

La 51e cérémonie d’intronisation prendra place au centre Richard J. Currie à Fredericton le 27 juin 2020. Les billets seront en vente à partir du 1er avril à la billetterie du centre. Vous êtes invités à vous joindre à nous pour un évènement médiatique au Capital Winter Club de Fredericton le 1er avril de midi à 13h.

Leurs réalisations seront célébrées au même titre que celles des 700 Néobrunswickois déjà intronisés au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick depuis sa création, en 1970.

Les intronisés 2020 incluent:

 

Louis Fortin – Athlète

Louis Fortin, originaire de Shippagan, est un athlète du ski de fond paralympique. En seulement 4 ans, il a remarquablement fait le saut du ski récréatif au ski paralympique. Louis est un pionnier dans le sport au Nouveau-Brunswick. Il a participé au recrutement initial des para-athlètes au Nouveau-Brunswick afin de développer suffisamment le sport pour pouvoir élargir la portée des Jeux du Canada. Il a commencé une carrière en ski de compétition à l’âge de 31 ans, concourant contre des athlètes de sexe masculin sans incapacité dans le cadre d’une série de courses de la Coupe NB. Même si ces compétitions n’ont pas servi de barème pour ses capacités, cela a aidé à améliorer sa confiance en tant qu’athlète de compétition. En 2010 il se rendra à Canmore, en Alberta, pour s’entrainer avec l’équipe nationale canadienne afin de se préparer pour les Jeux paralympiques. Après son retour au N.-B, avec une passion renouvelée pour le sport, Louis a commencé à accumuler les médailles sur la scène nationale. Entre 2011 et 2015, il a participé aux Jeux d’hiver du Canada; il a remporté 2 médailles d’or et 2 médailles d’argent, ce qui lui a permis de se qualifier pour participer aux Jeux paralympiques 2014, qui ont eu lieu à Sochi, en Russie.

 

Joyce King – Athlète

Athlète de Lower Hainsville, Joyce King, est une championne mondiale de bras de fer. Joyce commenca officiellement sa carrière compétitive en 1996 et elle a rapidement commencé à se distinguer sur les scènes provinciale et nationale, tant avec son bras gauche qu’avec son bras droit. En 1996, elle a remporté une médaille de bronze au championnat national et, l’année suivante, elle a été nommée athlète féminine de bras de fer de l’année à la compétition nationale tenue à Kelowna, en Colombie-Britannique. Elle a commencé à accumuler les médailles d’or dans la catégorie 80 kg au championnat national et elle en fut la championne pendant 10 années consécutives. C’est en 2000 qu’elle a participé pour la première fois à une épreuve du championnat mondial de bras de fer. Elle a remporté une médaille d’argent la première année, puis elle a remporté l’or pendant 5 années consécutives. En 2004, elle a été championne mondiale de tir au poignet et, en 2007, 2008 et 2016, elle a remporté le Défi bras de fer féminin Arnold Classic. En 2006, lors d’un tournoi ouvert sur invitation, Joyce a battu Liliya Kharnidullina, une athlète de bras de fer poids lourd russe. En la battant, elle a été couronnée meilleure athlète féminine de bras de fer au monde, car, à l’époque, elle était la seule femme à l’avoir vaincue.

 

Pauline Lordon – Athlète

Pauline Lordon, originaire de Miramichi, est une joueuse de basketball s’étant distinguée dans la province et au-delà. En tant que membre de l’équipe de basketball féminin Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick, elle a reçu de nombreuses mentions et récompenses. Capitaine de son équipe pendant 4 ans, elle a été meilleure marqueuse de Sport universitaire de l’Atlantique (SUA) à deux reprises, joueuse la plus utile de SUA à deux reprises et joueuse étoile de SUA à quatre reprises. En 1990, elle figurait parmi les 5 meilleures marqueuses au palmarès du sport universitaire canadien. À l’époque où elle jouait au basketball mineur, elle a fait partie de l’équipe provinciale et elle a représenté la province aux Jeux du Canada. Elle était co-capitaine de son équipe aux Jeux de la Francophonie, en 1994, à Paris, en France, et à Madagascar, en Afrique, en 1997. L’équipe a remporté la médaille d’argent à leur première participation et la médaille de bronze, à leur deuxième participation. Tout au long de ses réalisations sportives, Pauline a développé son expérience d’entraineure et a occupé d’importants rôles, comme entraineure adjointe et chef d’équipe de l’équipe nationale de basketball au tournoi des champions de l’Amérique de la Fédération internationale de basketball amateur (FIBA) en 1995 et aux Jeux olympiques d’été 1996.

 

Gardiner MacDougall – Bâtisseur

Gardiner MacDougall, bâtisseur de Fredericton, a été entraineur de l’équipe masculine de hockey de l’Université du Nouveau-Brunswick pendant 19 saisons, menant l’équipe à 6 de ses 7 participations au championnat national. Entraineur MacDougall ne vise pas seulement l’excellence, il l’atteint; en 2006, il est devenu l’entraineur ayant le plus de victoires dans l’histoire de l’UNB. Pendant 18 années consécutives, il a mené l’équipe à apparaitre en tant que « 4e en finale » au classement de Sport universitaire de l’Atlantique (SUA), remportant le championnat avec l’équipe 8 fois. Entre 2003 et 2019, l’équipe s’est rendue à 13 championnats de Sport universitaire canadien, lesquels ils ont remporté 7 fois. En plus de ses réalisations avec l’équipe de hockey de l’UNB, Gardiner a été entraineur adjoint en 2007 et entraineur en chef en 2013 pour l’équipe de hockey de SUA aux Jeux universitaires mondiaux, et, chaque fois, l’équipe est devenue championne du monde. Gardiner est également l’un des fondateurs du programme de hockey Vreds Prospect et il a été son directeur de 2002 à 2016. Depuis sa création, le programme Vreds Prospects a donné aux jeunes joueurs une vitrine en compétition élite et la chance d’être repérés et de poursuivre leur carrière de hockeyeur.

 

Kathy Meagher – Bâtisseuse

La bâtisseuse sportive de Fredericton Kathy Meagher a commencé sa carrière lorsqu’elle s’est jointe à la Direction du sport du gouvernement provincial à titre de consultante en sport. Lorsque la Direction du sport a créé le Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick (TRSNB) en 1970, Kathy a participé à ses débuts. Elle est rapidement devenue la personne à qui parler pour tout ce qui concernait le Temple de la renommée. En 1980, elle a été recrutée à temps partiel au TRSNB pour organiser les activités du Temple, notamment le diner et la cérémonie d’intronisation, qui devenaient de plus en plus complexes chaque année. En 1984, la Direction du sport a décidé que le TRSNB deviendrait un organisme de sport provincial indépendant et Kathy en est devenue la toute première directrice générale. Elle a occupé ce poste pendant 22 ans. Au fil du temps, Kathy a semé les graines de nouvelles initiatives, a fait la recherche et la planification et a transformé les bonnes idées en succès opérationnels. Au cours des 22 dernières années où Kathy a été la directrice générale du TRSNB, l’organisation a grandi en taille et en envergure, a assumé de nouveaux rôles et est devenue l’organisation centrale dans le système sportif du Nouveau-Brunswick. À l’époque, Kathy est devenue l’une des administratrices de sport les plus connues et respectées au Nouveau-Brunswick.

 

 

Équipe de curling Wayne Tallon  – Équipe

L’équipe de curling du Fredericton Capital Winter Club de Wayne Tallon était au sommet du monde en 2014. Avec plusieurs apparitions individuelles au championnat canadien, le capitaine Wayne Tallon, le vice-capitaine Mike Kennedy, le second Mike Flannery, le premier Wade Blanchard et le joueur substitut Chuck Kingston, ont atteint leur apogée en tant qu’équipe. Leur aventure a commencé avec la victoire au championnat provincial du Nouveau-Brunswick de curling masculin et, plus tard, ils ont remporté la médaille d’or au championnat canadien sénior de curling masculin en 2013, à Summerside, à l’Île-du-Prince-Édouard. Cette victoire leur a valu le droit de représenter le Canada au championnat mondial de curling sénior en 2014, à Dumfries, en Écosse. L’équipe a remporté la médaille d’or et le titre de championne mondiale en battant la Suède en finale. Remportant le prix Équipe de l’année de Sport NB en 2014, leurs réalisations ont été reconnues en 2019 lorsqu’ils ont été intronisés au Mur de la renommée sportive de Fredericton. Depuis qu’ils sont devenus champions du monde, ils ont également assumé des rôles de bénévoles dans la province pour améliorer le curling jeunesse et pour inspirer et promouvoir l’importance et la valeur de la participation sportive à tout âge.

 

 

  •  

     

  • site by vagrant.

    X